REFLEXE CONDUITE 

Le bon réflexe pour réussir !

SIRET : 842 060 683 3000 21 - Agrément n° E1907800200

09 82 57 56 37


46ter avenue de Tobrouk 78500 Sartrouville

Horaires :

Fermé le Lundi

Mardi et Vendredi : 14h-20h

Mercredi et samedi : 9h-13h / 14h-19h

Jeudi 14h-19h


MENTIONS LEGALES     © 2019 REFLEXE CONDUITE

 
Rechercher
  • team reflexe

Changement d'heure, baisse de la luminosité : la mortalité des piétons augmente de près de 50%

Alors que le passage à l’heure d’hiver interviendra dans la nuit du 26 au 27 octobre 2019, la Sécurité routière rappelle aux piétons l’importance de se rendre visible sur les routes et dispense quelques conseils élémentaires à tous les usagers. Chaque année, cette période est en effet marquée par un pic d’accidentalité de +50% des accidents de piétons pour la seule tranche horaire 17 h / 19 h (et +18% sur la tranche horaire 7 h / 9 h).

Quels sont les effets du changement d’heure sur les accidents de la route ?

« La baisse de luminosité entraîne un véritable problème de visibilité des piétons, cyclistes et utilisateurs de trottinette. La mortalité routière des piétons atteint en effet son maximum en automne / hiver : près de la moitié des piétons tués chaque année le sont sur les quatre mois d’octobre à janvier. On ne le sait pas, mais le nombre d’accidents de piétons augmente de 50% durant les premières semaines qui suivent le changement d’heure.


Lorsque l’on passe à l’heure d’hiver, le nombre de trajets à la nuit tombante ou à la nuit tombée s’accroît. Il faut être conscient du phénomène et redoubler d’attention. L’éclairage se réduit donc aux instants clés que sont les sorties de classes et les trajets travail-domicile. Les usagers de la route perçoivent moins bien les piétons sur les voies.


Quels comportements adopter pour limiter le risque d’accident ?

« Il faut se rendre lumineux avec des équipements adaptés : des vêtements plus clairs par exemple et des cartables avec des bandes réfléchissantes pour les enfants. Un piéton ou un cycliste ne doit jamais penser que, parce nous voyons, nous sommes visibles. » que parce qu’il voit une voiture, il est vu de son conducteur.»

source : https://www.securite-routiere.gouv.fr


8 vues